Lancement de la plateforme de concertation autour de la fusion Hauts-de-Seine – Yvelines

le 4 février 2020 | 0 commentaire

PlateformeFusion.jpg

Patrick Devedjian, Président du Département des Hauts-de-Seine, et Pierre Bédier, Président du Département des Yvelines, annoncent le 6 février 2020 l’ouverture d’une plateforme de participation citoyenne autour du projet de territoire commun mise en ligne le 6 février. 

La plateforme de participation citoyenne a pour vocation d’informer des enjeux de la fusion, mais également de permettre aux habitants de s’exprimer autour de sept thèmes :

  • Un Département pour tous
    Comment contribuer à l’égalité des chances, accompagner les plus vulnérables, et dynamiser les espaces ruraux et les zones fragiles ?

  • Emploi, innovation et développement économique
    Comment développer les richesses de demain et faire de ce territoire le moteur économique du Grand Paris ? Comment créer des dynamiques et favoriser l’emploi ?

  • Environnement et cadre de vie
    Comment mettre en valeur la richesse du patrimoine vert des deux départements ? Comment protéger nos espaces naturels et les développer pour les générations futures ? Comment faire des enjeux environnementaux une priorité ?

  • Se déplacer au quotidien
    Comment améliorer les conditions de déplacement, renforcer le réseau des transports en commun et développer des mobilités douces (marche, vélo) ?

  • Culture et patrimoine
    Comment proposer une offre culturelle dynamique, ouverte à tous et innovante sur ce territoire riche d’un patrimoine exceptionnel ?

  • La Seine comme trait d’union
    Comment développer les différents atouts : économiques, culturels, touristiques, naturels de la seine ?

  • En dehors des sentiers battus
    Proposez ici toutes vos idées créatives au-delà des six autres thématiques.

La mise en ligne de cette plateforme est la première étape de la concertation qui sera menée en ligne et sur l’intégralité du territoire. Pour que nous puissions construire ensemble un territoire à dimension humaine.

 

Ensemble, nous serons plus efficaces

Diminuer le nombre des collectivités locales est, à tort ou à raison, une obsession française. Pourtant lorsque deux grands Départements, les Yvelines et les Hauts-de-Seine, décident volontairement de s’unir, ils sont ignorés…. Alors pourquoi faire cette fusion, demandée depuis plus de deux ans par les 9/10e de nos élus ? Tout simplement parce que nous avons réalisé combien la frontière récente entre nos deux départements avait peu de réalité, tant pour les habitants que pour les entreprises.

Devrions-nous dès lors nous satisfaire de gérer un pré carré confortable qui n’a de sens que pour le monde administratif ? Nous pensons, au contraire, qu’ensemble, nous serons plus efficaces.

Depuis cinq ans, nous mutualisons nos services, nos achats, nos projets, dans une coopération interdépartementale sans équivalent en France. Cela nous permet de faire des économies importantes. Surtout, nous avons par ce travail effacé de nos esprits cette frontière artificielle qui pèse sur la cohérence de l’action publique, dans des domaines aussi essentiels que l’innovation sociale, le logement, les transports, le développement durable…

Il est paradoxal que la seule critique formulée à l’égard de cette ambition inspirée par la solidarité et la complémentarité des territoires soit celle d’être un « mariage de riches ». La seule « richesse » que nous revendiquons, en tant
que collectivité, est celle de pouvoir, sans déficit, sans endettement significatif, sans excès d’impôts, mettre au service de nos habitants un budget d’investissement de 800 millions d’euros. Seuls les esprits les plus conservateurs sauraient s’y opposer.

Patrick Devedjian
Président du Département des Hauts-de-Seine

Pierre Bédier
Président du Département des Yvelines